mardi 29 juin 2010

Les bienfaits du bain de siège...



Et bien oui, on a bien daubé sur la météo ces deux derniers mois, et la pluie patati, et les nuages patata, et puis j'ai froid et j'ai ressorti ma couette et mon pyjama en poil de caribou, et puis il y a eu la Coupe du Monde, donc on a bien daubé sur les vuvuzuelas et puis sur les Bleus... Madre mia. Toujours une bonne occasion de se plaindre.
Et là, hop, d'un coup, il fait chaud, mais chaaaaaaaaaaauuuuuuuuud!!! Je déteste ça, je suis moite, j'ai horreur d'avoir chaud, d'ailleurs j'ai aussi horreur d'avoir froid, ce qui fait que je suis "bien" à peu près deux jours par an.
Bref, hier midi, j'étais au restau en terrasse avec un pote, et j'ai failli mourir de déshydratation intense, quand on est arrivés à la voiture, elle affichait une température de 42°, j'ai cru tourner de l'oeil. Alors j'aurai une tendre pensée pour mes amies enceintes cette année, tenez bon sisters, car l'an dernier, et bien j'ai failli y laisser ma peau. J'ai passé l'été en culotte et soutien-gorge, à tel point que mes voisins ont failli porter plainte à la vue de ce gros ventre qui se dandinait avec son arrosoir sur le balcon... Les pauvres.
Pour essayer de survivre au 3° été le plus chaud depuis 1950 (merci la vie), j'ai eu la bonne idée de laisser un bain froid à ma disposition toute la journée (tant qu'un treuil n'était pas indispensable pour me faire sortir de l'eau). J'ai donc recommencé hier quand je me suis rendu compte qu'il faisait même trop chaud pour faire la sieste, je vous jure, ça me faisait transpirer.
Alors ce n'est pas Rika Zaraï qui va dire le contraire, le bain de siège, c'est quand même salvateur quelque part non? Surtout quand on n'a pas de piscine, qu'on vit en appartement et qu'il fait tellement chaud que même les moustiques sont sous Prozac...
Je n'ai donc pas pu résister, quand les Hobbits sont rentrées de la crèche, mains moites et pieds poits, zou, dans la bassine!



Lily a tout de suite surkiffé se tremper les fesses avec sa grenouille en plastique Jean Paul Sartre la bien nommée (elle a un oeil qui dit merde à l'autre, là non plus, je n'ai pas pu résister).



Louise était totalement stressée et incapable de tenir sur les fesses, et n'a trouvé de salut qu'en adoptant une position à bascule; elle a serré très fort Jean Paul Sartre, Dorys et Moby Dick, et a aussi surkiffé l'expérience.
Demain, je cours acheter une piscine gonflable, au moins il y a aura de la place pour trois, et le premier qui me dit que je suis trop vieille pour jouer avec mes filles et me tremper les fesses dans une bassine, non seulement il se prend un coup de boule, je lui crache de l'eau de bain à la figure via Jean-Paul Sartre, mais en plus, je lui dirai que Lily et Louise ne savent pas encore se tenir toute seules assises! Na!


Et puis parce que mes filles, je les trouve trop belles:




Bon allez, faut que je vous laisse, je viens de recevoir un mail de Valérie, de la Plage des Bikinis, à la Grande Motte, qui m'invite personnellement à une soirée Blanche samedi soir. Je crois qu'elle a du entendre parler de la soirée Dell On Stage de la semaine dernière et qu'on lui a dit que j'avais mis le feu à la piste... Petit Chéri a du se prendre la honte de sa vie lundi matin quand ses collègues lui ont rappelé que j'avais proposé qu'on aille tous se baigner tous nus sous cette pleine lune d'été... Le rhum, ça me fait ça à chaque fois, que voulez-vous!

2 commentaires:

Adeline a dit…

J'adore, excellent....!!! qu'elles profitent!!! pr moi vive les chevilles qui gonfflent unique soulagement : la bassine d'eau froide avec glaçons hihihi...

Anne a dit…

ahhhhh le bain d'eau fraiche par grosse chaleur.... Il m'a fait ressusciter plusieurs fois :D Et puis c vrai qu'elles sont belles tes filles ;-)