lundi 1 mars 2010

L'hypocondrie ou le sens du drame...




Ressentant une grosse fatigue ces dernières semaines, j'ai été amenée à voir mon généraliste qui m'a prescrit une échographie du foie et une radio du coeur pour voir d'où venait ma fatigue et mon "foie qu'est pas droit"...
D'habitude je ne m'angoisse pas trop pour ma santé, mais depuis que je suis maman, je me fais pas mal de scénarios à la Titanic car j'ai peur que mes filles ne grandissent pas avec moi/de devenir veuve/de perdre mes enfants...
Il faut vous dire que j'ai déjà écrit une lettre post-mortem à mes filles, oui je sais, je suis pathétique.
Samedi matin, pour dédramatiser tout ça, j'ai demandé à Petit Chéri s'il fallait qu'on commence à organiser mes funérailles et je lui ai dit d'un air mi-sérieux, mi-raisin, que je souhaitais être incinérée et que mes cendres soient jetées dans le Gardon de Mialet. Ben oui, faut être prévoyant...
Aujourd'hui, en allant faire une prise de sang pour une analyse poussée, la secrétaire du labo me demande d'un air très sérieux:
- Vous l'avez eue quand cette ordonnance?
- Samedi, pourquoi?
- Votre médecin ne vous l'a pas prescrite en urgence?
- Heu non, pourquoi? (je commence déjà à choisir un modèle d'urne funéraire mentalement).
- Non non, c'est juste qu'en général c'est des analyses qui se font en urgence c'est tout.
Gloups. Je regarde mes filles et me rappelle que j'ai aussi dit à leur père de ne se remarier avec aucune de ses ex et de ne pas choisir une marâtre qui les habillerait en haillons.
Lorsque la biologiste me fait la prise de sang, je lui demande des précisions sur les analyses:
- C'est pour voir si vous avez une phlébite ou une malformation cardiaque.
- Ah, est-ce que ça veut dire que je dois préparer mon testament?
- ...
Suite au prochain épisode. Si je dois mourir, j'aimerais que vous me donniez tous beaucoup d'argent pour faire le tour du monde avant de manger les pissenlits par la racine... Merci d'avance.

4 commentaires:

Zora : a dit…

J'ai pas encore écrit ma lettre post mortem, mais j'y pense souvent... C'est la maternité, ça chamboule tout...

Miss G* a dit…

Ta dernière volonté se doit d'être un mariage :) Bon, je dis ça, je dis rien...
Je n'ai pas d'enfants, mais je suis déjà une taré de l'hypothétique mort de mes très proches ou moi-même. Rassure-moi, ça ne va pas empirer le jour où je serais maman?!
Bisous.

Katy a dit…

c'est exactement ça la maternité...

Gwen a dit…

tellement vrai