jeudi 18 février 2010

Le SNU...




Toutes celles qui sont passées par la case grossesse savent ce qu'est le Syndrôme du Neurone Unique, cette fameuse affection qui a le don d'énerver nos Jean-Pierre.


Photo d'une femme enceinte active et tonique qui a fait beaucoup de sport pendant sa grossesse.. 


Personnellement, mon neurone unique m'a joué pas mal de tours...

Un jour, j'ai laissé mon bain couler pendant 5h d'affilée et lorsque je me suis souvenue qu'il coulait encore en remontant chez moi après une course, le temps de prendre l'ascenseur et de rentrer à la maison, j'avais encore oublié, ce qui fait qu'il a coulé une heure de plus!


J'ai également mis mon téléphone portable dans mon soutien-gorge au lieu d'y placer un coussinet d'allaitement (clap clap)...

Dernièrement, lorsque ma mère venait m'aider pour la tétée de la nuit du mardi, j'étais tellement épuisée qu'alors qu'elle tenait Lily dans les bras et que je préparais les biberons, j'ai mis le bavoir autours du cou... de ma mère!

Quand le SNU rend paranoïaque:  j'envoie un MMS des gremlins à Petit Chéri et ne me rend pas compte tout de suite qu'il a oublié son téléphone à la maison... Une heure après, j'entends son téléphone bipper et, la puce à l'oreille, je tourne autours de son portable pendant une heure en me demandant si je dois vérifier de qui vient le message et s'il a une maîtresse, jusqu'à ce que je comprenne que sa maîtresse, c'était moi... Et que mon message venait d'arriver...

Je décerne le Boulet d'Or du SNU à une patiente de ma sage-femme qui devait se rendre au laboratoire pour faire le test O'Sullivan, pour lequel on doit ingérer 75gr de glucose. Celle-ci n'a rien trouvé de mieux que de manger 75gr de bonbons Haribo et s'est rendue très fièrement au laboratoire où on l'a regardée bizarrement et renvoyée chez elle avec un sachet de glucose de 75gr... Bah oui, pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable!



 
Photo de moi en train de faire du Pilates, sport qui permet de garder un corps élancé et fuselé malgré les quelques kilos en trop :-/

mardi 9 février 2010

Les RALC




Non, la gémellité n'est pas une maladie, mais si elle fascine toujours beaucoup (nous sommes un véritable phénomène de foire quand nous sortons, encore mieux que la femme à barbe), nous avons eu droit à de vraies Réflexions A La Con. 
- Mon dieu quelle horreur vous attendez des jumeaux!!! Quel cauchemar, je vous plains!
- Les jumeaux c'est bien mais chez les autres!
- Et "ça" a quel âge?
- Tu ne pouvais pas n'en faire qu'un pour le premier???
- Et alors vu avez fait une FIV, vous êtes stérile? (comme si un inconnu pouvait vous poser une question aussi indiscrète et comme s'il était impossible d'avoir des jumeaux spontanément, ce qui est mon cas)

La RALC la plus courante est "C'est des vraies ou des fausses?"
- C'est des fausses, comme je ne pouvais pas en avoir des vraies, j'en ai commandé en plastique!

Et pour finir, quand les gremlins seront plus grandes, j'ai hâte qu'on me dise:
- Dites donc elles n'ont pas beaucoup de différence, un an?
- Non, 9 minutes!

lundi 8 février 2010

La communication dans le couple...




Un soir que Petit Chéri et moi discutons dans le lit avant de dormir, je suis fatiguée.
- J'éteins?
- Moi aussi.
- Hein? Quoi moi aussi?
- Ben moi aussi je t'aime.
- Ah ben moi non, je veux juste éteindre et dormir, il est 2h du matin, à cette heure là je n'aime personne!

dimanche 7 février 2010

La loi de Murphy...



C'est des parents épuisés qui se couchent ce samedi soir. Nos jumelles de 5 mois ne dorment pas et nous sommes prêts à leur faire ingurgiter un Big Mac pour une nuit de sommeil complète... Gavées au lait + céréales, nous avons bon espoir et nous couchons un peu plus tard, après tout, c'est samedi!!!
2h30: Tina Turner (Lily) commence à entonner "You're simply the best".
Nous nous levons, dépressifs, prêts à en finir avec la vie. Tétée. Dodo.
Au moment où nous trouvons enfin le sommeil, autours de 4h du matin, un bruit...
Une alarme... C'est l'alarme de monoxyde de carbone... Qui n'a plus de piles.
Je pencherais assez pour la loi de Murphy, la loi de l'emmerdement maximum, mais en ce milieu de nuit, j'ai juste envie de mettre ma tête dans le four (électrique)...