samedi 5 septembre 2009

Daisy Jane, Lady Gaga, gecko et SuperTwin...





Ça y est! J'attendais ce moment depuis deux mois! J'ai enfin pu mettre mes ballerines Daisy Jane pour sortir, et bien horreur, j'ai grossi des pieds :(
Me voici condamnée aux Birkenstock et chaussettes, sabots remplis de paille ou tongs et socquettes en pieds de faon...



Ah les joies de la grossesse, les culottes de mamie et coussinets d'allaitement... D'ailleurs j'ai trouvé une alternative innovante aux coussinets d'allaitement, lancée par la fashion icon Lady Gaga. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j'aimerais voir la tête de Petit Chéri si je me scotchais les mamelons! C'est très Guesh Patti, version "Etienne, Etienne" (ceux qui ont moins de 20 ans ne peuvent pas connaître...).









Hier soir, j'ai fait la connaissance d'un nouveau locataire: il s'appelle Rodriguo et sortait fraîchement de son oeuf. Il a malheureusement atteri dans l'évier de ma cuisine dont il était prisonnier, ses petites ventouses ne lui permettant pas de grimper sur l'émail. Innocemment, j'ai voulu le saisir délicatement pour le sauver, et sa queue m'est restée dans les mains! Elle gisait là, sous mes yeux horrifiés, encore frétillante de vie. Je me suis tournée vers Petit Chéri en éclatant en sanglots, lui disant "Que je ne voulais pas lui faire de mal", pensant que si je n'étais pas capable de m'occuper d'un gecko, je serais encore moins capable de m'occuper de mes filles. Nous avons donc mis en route l'opération sauvetage de Rodriguo avec une feuille de sopalin. Il s'est sauvé tout de suite et a élu domicile dans le grille-pain; inutile de vous dire que la confection de toast et désormais interdite chez moi!

Dernier événement majeur dans la vie de futurs parents: la réception de la poussette. Mon meilleur ami m'a offert la SuperTwin de Jané et je dois avouer qu'elle est totalement fashion (qui a parlé de maniabilité, sécurité et confort?). Les chancelières (housses orange) sont designées par Agatha Ruiz de la Prada et mes ninettes vont avoir l'air de vraies stars, emmitouflées dans les coques vertes. Je dois pourtant avouer qu'elle a un inconvénient majeur: moi qui m'imaginait faire des séances de shopping endiablées avec mes filles, je dois me rendre à l 'évidence: impossible de rentrer dans un magasin. Ma seule option est le hangar d'Ikea ou le parking de Carrefour...


Petit Chéri, qui est très intelligent et bricoleur, a fait une paralysie du cerveau quand il lui a fallu détacher les coques, même avec la notice, et n'arrivait pas à abaisser les hanses. Il a fallu que ce soit moi, affligée du SNU (Syndrôme du Neurone Unique) qui devine comment opérer, comme quoi, l'instinct maternel...

Aucun commentaire: